vendredi, 06 janvier 2012 09:00

Son parcours

Écrit par 
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Tho^ny B. est né au château de Beaupréau, près d’Angers en 1964.

Dès son plus jeune âge, sous la houlette de son papa, il dessine Miro, le chien et Kiki, le chat. Son trait s’épure à partir du fameux dessin : « Cigogne pondant un oeuf doté d’un parachute». Il avait alors trois ans et aimait les longs titres.

Après une traversée du désert d’environ dix ans, ou il passe son temps à lire de la BD, on le retrouve en classe de cinquième ou il répond à qui lui pose la question : «Comme métier, je serai dessinateur de Mickeys !».

Dès sa sortie de troisième, il se dirige vers la publicité et intègre l’école Brassart à Tours dont il ressort trois ans plus tard, clone de Séguéla et véritable fils de pub.

C’est dans le sud de la France qu’il devient dessinateur catalogue, photographe, illustrateur presse puis retoucheur d’images vidéo.

Lors de sa visite à une rétrospective Schiele/Klimt à Londres, il décide d’abandonner la pub et son lot de mensonges pour la peinture à l’huile (plus difficile).

Après maintes aventures artistiques (collages, fresques, performances, film), influencé par la nouvelle figuration : Combas et Di Rosa, il change de médium et passe à l’acrylique, (plus pratique) et aux ajouts de matières (plus terre à terre) ; il abandonne en même temps tout projet de bande dessinée et intègre l’aspect séquentiel de cette dernière dans sa peinture.

Entre ses projets personnels et sa rencontre artistique avec Pascal Pithon, vieux complice de l’époque Brassart, nait le collectif «Pépithô» car comme disait Desproges «plus de deux, on est une bande de cons...».

Fin 2007, il délaisse la toile pour l’aluminium et le jeu de transparences du plexiglas ; son travail s’axe sur la destructuration des corps et des objets y intégrant sporadiquement l’Art Séquentiel, comme le nomme Will Eisner, de ces premières amours : la bande dessinée.

Son thème favori reste les jolis petons de sa voisine.

Les esprits de Bacon, Lynch et Nyman se retrouvent régulièrement dans son atelier, à gauche en entrant près du chevalet.

 

Céline Conil. Janvier 2008.

Lu 1241 fois Dernière modification le jeudi, 23 août 2012 10:14
Plus dans cette catégorie : alluminium et plexi »
Connectez-vous pour commenter